Atelier « Les secrets de famille »

secret de familleTous les secrets ne sont pas mauvais… Le droit au secret de chacun est essentiel.  Il est important d’avoir l’autorisation de penser par soi-même et simplement pour soi-même.

Un secret devient “nocif” lorsque celui qui le détient cesse d’être son “gardien” pour devenir son “prisonnier”.

Chaque famille a ses secrets. Les codes de la société évoluent :  les secrets des générations d’hier pourraient pour la plupart sembler bien banals aujourd’hui.

Là n’est pas la question : les silences, les verbalisations mensongères, les non dits ou encore les secrets “nocifs” créent des zones d’ombre dans nos mémoires.

Un enfant à qui l’on cache quelque chose se sent écarté, indigne de la confiance familiale et cela déclenche un mécanisme de transmission inconsciente « transgénérationnelle » que nous abordons ensemble.

A partir d’exemples concrets, nous découvrons ensemble comment un secret peut traverser ainsi les générations. Nous comprenons comment,  (souvent à partir de la troisième génération), un secret peut venir déclencher dans notre propre vie des sensations, des émotions, des blocages, des répétitions ou encore des images qui nous paraissent « bizarres » et auxquels nous ne pouvons trouver un sens dans notre histoire personnelle ou familiale consciente.

Le plus intéressant est de comprendre combien un système relationnel erroné peut gravement perturber la communication des générations suivantes : devenu adulte, un enfant élevé dans une famille à secret vit dans le doute. Il hésite souvent sur le statut à attribuer à ce qu’il voit, à ce qu’il entend et à ce qu’il ressent.  Ce qui n’est pas dit est imaginé, fantasmé.

L’idée est de mieux connaître notre passé pour mieux soigner les symptômes du présent.

Toutefois, cette démarche présente 2 risques majeurs : inventer des secrets en interprétant la simple vérité, (attention à ne pas se manipuler soi-même ou se laisser manipuler),  ou démasquer un secret découvert alors que celui qui le détient n’est pas prêt pour cela. La vigilance est donc de mise !

Tarif des ateliers de psychogénéalogie

Exclusivement sur inscription au 06 28 25 18 59